Pourquoi rendre obligatoire la formation en langues dans votre entreprise ?

Les salariés d’une entreprise à portée internationale sont amenés à interagir quotidiennement avec des collaborateurs issus de différents pays qui ne parlent pas la même langue que la leur. Dans ces conditions, il est évident qu’une formation en langues peut aider à fluidifier la communication, mais cette formation doit-elle être rendue obligatoire ?

Aujourd’hui, on peut presque dire que toute entreprise est amenée à travailler à l’international. Les organisations qui favorisent les formations en langues possèdent donc clairement un avantage par rapport à celles qui n’en fournissent pas. Et attention, il ne s’agit pas seulement d’encourager vos salariés à s’engager dans un programme de formation en langues ! La meilleure des solutions est de proposer directement au sein de votre entreprise des ressources pour la formation linguistique.

La formation en langue permet d’accroître les revenus de l’entreprise

Les formations en langues présentent non seulement un très bon ROI pour les organisations, mais donnent aussi à chaque employé l’occasion de développer ses compétences au travail. Des enquêtes ont montré que les entreprises qui offrent directement des formations en langues à leurs employés constatent une augmentation de leur revenu. Cette dimension est d’autant plus importante dans le monde d’aujourd’hui, dans lequel les négociations sont fréquemment conduites en plusieurs langues.Puisqu’une grande majorité des entreprises va avoir besoin de communiquer dans au moins deux langues, offrir à ses salariés une formation en langues n’est plus seulement bénéfique, mais devient une obligation pour garantir l’évolution de l’entreprise.  Si toutes les entreprises ont maintenant besoin de salariés parlant plusieurs langues, ne pas proposer de formation au sein même de l’organisation risque de la pénaliser par rapport à ses concurrents.

La qualité de la communication peut, à elle seule, décider du succès ou de l’échec d’une entreprise

La communication est clé pour une entreprise. Les salariés au contact de prospects ou clients sont les représentants directs d’une organisation dans sa globalité. C’est pourquoi, une mauvaise communication peut donner une très mauvaise impression de l’entreprise et créer des difficultés dans les négociations.

Dans les documents officiels, de petites erreurs peuvent avoir de lourdes conséquences et les différences culturelles jouent un rôle important dans l’interprétation . Ce genre d’incidents est évidemment critique pour les entreprises internationales qui traitent des affaires sensibles quotidiennement comme les cabinets d’avocats, les organisations pour les droits de l’homme ou encore les gouvernements. Mais qu’en est-il pour les autres entreprises ? Les risques sont, au départ, moins facilement identifiables mais leurs conséquences sont tout aussi dangereuses. Des malentendus peuvent engendrer de mauvaises décisions, qui résulteront en une baisse des revenus pouvant rapidement mettre l’entreprise en péril.

Un faible niveau en Anglais n’est plus acceptable

La langue la plus parlée lors de négociations internationales est toujours l’anglais, et les entreprises dont les salariés ne maîtrisent pas totalement cette langue peuvent en pâtir. Et cela aussi bien pour les échanges internes à l’entreprise qu’externes.

Créer une culture d’entreprise atour d’une langue commune est particulièrement important pour les organisations européennes où de nombreuses nationalités sont amenées à se côtoyer. Il sera fréquent de rencontrer des situations dans lesquelles deux salariés dont la langue maternelle n’est pas l’anglais devront l’utiliser pour pouvoir communiquer. Certaines organisations ont recours à des tests de langues pour valider le fait que les salariés nouvellement recrutés ont les compétences nécessaires pour faire face à ce genre de challenges. Les tests permettent aussi de comprendre les limites des salariés et d’identifier les situations où des formations en langues seront nécessaires.

Il n’y a donc aucun doute : de bonnes compétences en langues ont un impact positif sur le revenu d’une entreprise. Que vous choisissiez de rendre la formation en langue obligatoire ou simplement optionnelle pour vos employés, vous verrez la différence. De meilleures compétences en langue rendent votre entreprise plus crédible et plus professionnelle. Ce qui, au final, lui permettra de réaliser de meilleurs profits.

Les points à retenir

  • Offrir à vos employés l’opportunité de travailler leurs compétences en langue leur permettra de communiquer de manière plus professionnelle aussi bien en interne qu’a l’extérieur de l’entreprise.
  • Aujourd’hui, les compétences en langue ne sont plus seulement une option, mais une obligation fondamentale pour permettre à une entreprise d’évoluer dans l’économie globale.
  • Pour rester compétitif, il est indispensable de former ses employés aux langues utilisées au sein de l’entreprise. Une bonne connaissance de ces langues permettra également d’améliorer les qualités relationnelles de vos salariés.

Pour de bons résultats, choisissez le bon partenaire pour vos formations en langue. Avec plus de 20 ans d’expérience auprès des grandes entreprises, Speexx offre des solutions de formation en langue blended learning flexibles.

Essayer Speexx Gratuitement >>

A propos de l'auteur :

Armin is Founder and President of Speexx, the world’s leading online language learning and business communication skills training service. He writes and occasionally speaks about learning languages online and the secret of the Perfect Blend and global talent management, Speexx, e-learning and generally believes in the power of communication. Follow Armin on Twitter and LinkedIn.