Comment organiser la formation linguistique en entreprise dans le monde numérique

La globalisation et la transformation digitale changent la manière dont le monde professionnel fonctionne, et de plus en plus d’entreprises développent les compétences de leurs employés pour suivre la cadence. Il n’est tout simplement plus suffisant que les équipes ne parlent qu’une langue. Lorsqu’une entreprise se limite à ne parler qu’une langue, elle manque des opportunités de développer de nouveaux partenariats et d’obtenir de nouveaux clients. De nombreuses organisations se trouvent à des étapes différentes sur leur chemin vers la transformation digitale. Elles se posent notamment des questions concernant les meilleures pratiques en termes de formation linguistique en entreprise dans le monde numérique.

Le multilinguisme a de nombreux avantages à la fois pour les entreprises et les employés. Il améliore la collaboration entre les équipes (en particulier celles dispersées dans des pays différents), aide à entretenir les qualités relationnelles telles que l’empathie qui est nécessaire à des relations saines entre employés, et nourrit la tolérance et le respect. Enfin, cela améliore la capacité d’adaptation à de nouvelles cultures de travail. Voici quelques astuces issues des meilleures pratiques pour réussir une formation linguistique en entreprise :

1. Évaluez et progressez : tout d’abord, sachez où vous vous situez, puis déterminez votre objectif.

Évaluer les connaissances linguistiques de vos collaborateurs est la première étape à passer avant de pouvoir prendre des décisions éclairées. Ces dernières indiquent la direction à prendre ainsi que la manière de progresser dans l’apprentissage de la langue et des soft skills. Ces « lacunes » sont également l’un des trois principaux points identifiés par le rapport de LinkedIn sur l’avenir des compétences en langues. Vous ne devriez pas seulement évaluer régulièrement les employés pour identifier des lacunes, mais aussi suivre la réussite des initiatives de formation dans votre entreprise. Cette connaissance vous aidera à faire des choix plus judicieux et à fixer des objectifs plus atteignables.

2. À propos des objectifs : adaptez-les et mesurez la réussite de la formation de manière efficace.

Ne vous faites pas entraîner dans le jeu des chiffres. De nombreux professionnels RH et de la formation mesurent encore la réussite de l’apprentissage en termes de chiffres (nombre d’heures consacrées à l’apprentissage par employé, nombre d’employés ayant suivi le cours) mais le problème de ces mesures est qu’elles ne reflètent pas d’objectifs professionnels très important. Avant d’investir dans une formation, faites un descriptif des besoins et objectifs à la fois de votre entreprise et de vos employés et concevez un programme de formation en conséquence.

personalized learning for soft skills training

3. Passez à la personnalisation : ne partez pas du principe qu’une formation est « à taille unique » et conviendra à tout le monde.

Lorsqu’il s’agit d’apprendre une nouvelle langue pour un emploi, la personnalisation est vitale pour des progrès rapides et efficaces. Vos employés peuvent être issus de générations différentes et avoir des niveaux d’expérience professionnelle qui varient. Ils n’auront aussi probablement pas les mêmes préférences en matière de modalités pédagogiques. Les étudiants doivent avoir accès à des unités de formation de taille raisonnable, à une bibliothèque de ressources et un centre de compétences avec des contenus actuels. Par exemple, des vidéos et articles portant sur des sujets pertinents avec leur secteur et leurs intérêts personnels (pour les garder motivés !). Les ingénieurs, les commerciaux et les médecins ont tous des contextes professionnels différents. Ainsi, ils devraient pouvoir apprendre sur des sujets en relation avec leur domaine et s’entraîner à communiquer en utilisant des termes spécifiques en lien avec leur travail.

Grâce à l’IA, l’expérience d’apprentissage est maintenant plus personnelle que jamais. Il est désormais possible de définir un ordre de priorité, d’organiser et de fournir du contenu au moment exact où chaque apprenant en a besoin. Chez Speexx, nous utilisons un algorithme de filtrage collaboratif ( collaborative filtering algorithm ) pour proposer du contenu personnalisé de qualité à nos utilisateurs chaque semaine. En dehors du besoin de personnalisation du contenu pour s’adapter aux individus travaillant dans différents secteurs, il y a également le besoin que soient reconnues les préférences concernant les modalités pédagogiques. Gardez en tête que tout comme les personnes n’ont pas les mêmes préférences pour leur café du matin, elles ont aussi des préférences différentes en matière d’apprentissage.

mobile learning for corporate language training

4. Soyez mobile.

Il est évident que l’apprentissage mobile fournit une flexibilité nécessaire aux apprenants modernes, et à l’ère de la transformation digitale, on ne peut tout simplement pas se permettre d’exclure les opportunités qu’offrent le mobile learning. D’après un sondage effectué auprès de plus de 700 professionnels RH, 21% déclare que le BYOD (« amène ton propre appareil » en anglais) n’est pas autorisé dans leur entreprise, empêchant ainsi la distribution d’une formation mobile efficace. Afin de faciliter la formation tout au long de la vie, pouvoir apprendre où que l’on soit grâce à une application mobile sera essentiel pour aider les apprenants à obtenir un maximum de flexibilité entre le travail, leur vie personnelle et l’apprentissage. Ainsi, les employés peuvent mettre à profit leur temps lors d’une pause, d’une escale ou de leur trajet quotidien pour pratiquer leur vocabulaire. C’est la solution parfaite pour permettre un apprentissage « à la demande » et répondre facilement à un besoin.

5. Offrez une réelle variété de modalités pédagogiques, et non pas une seule

Certains employés peuvent préférer parler avec leur formateur en langues lors d’appels téléphoniques, tandis que d’autres peuvent souhaiter apprendre en groupe avec leurs collègues ou des professionnels d’un autre secteur venant du monde entier, par le biais de classes virtuelles ou de webinaires. Les plus jeunes générations peuvent favoriser une approche plus ludique et un apprentissage nomade via une application mobile. Le macro et micro learning sont également des méthodes ayant fait leurs preuves lorsqu’il s’agit d’expériences de formation linguistique intéressantes et captivantes. Assurez-vous que votre contenu ne soit pas seulement personnalisé pour répondre aux besoins de vos employés qui travaillent dans des endroits, des équipes et des secteurs différents, mais aussi pour les divers types d’apprenants.

Comme les apprenants modernes ont moins de temps à consacrer à l’apprentissage, adapter la manière dont l’information est transmise est devenue essentiel. En fin de compte, l’objectif est de fournir, avec succès, des formations linguistiques digitalisées ou mixtes en entreprise.