Mémo – Août 2016 : Trois tendances RH pour des équipes internationales performantes

À l’heure de la mondialisation, la communication au sein des équipes internationales est devenue un véritable défi pour les responsables des ressources humaines. Selon une enquête de l’Economist Intelligence Unit (EIU), la gestion du personnel est l’une des plus grandes difficultés que les cadres supérieurs rencontrent, juste après la croissance faible sur les marchés stratégiques.

La quatrième enquête annuelle Speexx Exchange a confirmé que la cohésion multinationale est l’une des plus grandes préoccupations des entreprises :

  • 24 % des personnes sondées pensent que les différences culturelles sont un obstacle.
  • 21 % des personnes sondées estiment qu’il existe des lacunes en ce qui concerne les compétences linguistiques dans leur entreprise.

De nouvelles pratiques dans les ressources humaines peuvent permettre de trouver des solutions à ces problèmes. Qu’elles soient technologiques ou culturelles, ces approches audacieuses sont à surveiller de près.

Gestion de la relation employé

Dans beaucoup de cas, une équipe internationale est dispersée à travers le monde. Différences culturelles mises à part, de simples obstacles logistiques peuvent poser problème pour communiquer, comme le décalage horaire ou des outils de travail inadaptés. Les RH ne peuvent pas toujours être là pour compenser.

Pour mettre fin à ces contretemps, les informations doivent être centralisées et faciles d’accès. Auparavant, la Gestion de la relation client était la priorité, mais désormais, la Gestion de relation employé est devenue tout aussi importante. Les données doivent être accessibles et personnalisées. À cela doit s’ajouter des outils efficaces pour travailler en ligne et permettre aux employés de collaborer à l’international.

Formation en langues étrangères

Selon une enquête de l’EIU, la sensibilité culturelle est une aptitude essentielle pour réussir en tant qu’expatrié. Pour s’adapter à une nouvelle culture, il faut développer ses compétences linguistiques. Il en va de même pour les entreprises qui tentent d’émerger sur de nouveaux marchés. À l’heure de la mondialisation, les entreprises ne peuvent plus négliger l’apprentissage des langues étrangères.

Chacun a des besoins spécifiques en ce qui concerne les compétences linguistiques, les formations doivent donc respecter ces spécificités. C’est pour cette raison que Speexx propose des parcours de formation personnalisés aux cadres et aux employés. Par exemple, un cadre en contact avec des clients corporate aura besoin d’un vocabulaire différent d’un vendeur, d’un employé du marketing ou du SAV.

Favoriser la culture d’entreprise

Dans une ère où les employés d’une entreprise sont dispersés aux quatre coins du monde, il est important d’entretenir une culture d’entreprise vivace. D’ici 2020, la génération Y représentera la moitié des employés et le salaire ne suffira pas à les motiver. Les valeurs de l’entreprise doivent s’adapter aux valeurs de ses employés.

En établissant une culture d’entreprise solide, une multinationale permet à ses salariés, dans toute leur diversité, de développer un sentiment d’appartenance plutôt que d’être marqués par leurs différences culturelles. [clickandtweet handle= » » hashtag= » » related= » » layout= » » position= » »]Quand les employés partagent une cause commune et adhèrent aux valeurs de l’entreprise, ils peuvent collaborer et communiquer de façon plus efficace.[/clickandtweet]

Comme le fait remarquer Jim Burns, le président de Ceridian, « dans une entreprise, le personnel est le seul actif qui peut gagner de la valeur. » Ainsi, des approches comme la Gestion de la relation employé, les cours de langues étrangères et le développement de la culture d’entreprise sont des paris gagnants pour votre business. Ces méthodes permettent d’améliorer les compétences de vos employés et les motivent à prolonger votre collaboration.

Photo: Rawpixel.com / Shutterstock.com

Essayez Speexx
2016-10-27T13:39:54+00:00

A propos de l'auteur :

Johan Michel est Directeur Général de Speexx France depuis 2014. Docteur en informatique et auteur d'une thèse sur l'enseignement des langues assisté par ordinateur, il a été expert auprès des clients de Speexx pendant 7 ans avant de prendre la tête de notre filiale française.