E-Learning – Que peut-on apprendre de Netflix ?

La transformation digitale impacte aussi bien notre vie personnelle que notre vie professionnelle. La façon dont nous vivons, interagissons et communiquons aujourd’hui est différente d’il y a 10, 5, ou même 2 ans. Notre utilisation quotidienne et intensive de nombreux outils digitaux a fait de nous des individus constamment sollicités. Notre capacité d’attention quant à elle se retrouve plus réduite que jamais.  

Certaines entreprises ont su s’adapter de manière agile à cette situation. Netflix en fait partie. Plus qu’une simple plateforme de visionnage de films, séries et documentaires à la demande, Netflix a su imposer son modèle et séduire plus de 103 millions d’utilisateurs.

A l’heure où les entreprises dans leur ensemble sont amenées à évoluer et à réévaluer leurs pratiques digitales, notamment dans la formation, quels sont les éléments du succès de Netflix qui peuvent être transposés au e-learning ?

Un service à la demande.

Un des avantages de Netflix comparé à la télévision classique, c’est qu’il est possible de visionner des contenus n’importe quand mais surtout n’importe où. Leur contenu est visionnable depuis une télé, un ordinateur ou un smartphone. L’utilisateur reprend exactement là où il s’était arrêté, créant une expérience fluide et ininterrompue.

Alors que les salariés sont amenés à être de plus en plus mobiles, le fait d’avoir du contenu qui l’est également est un atout considérable. Selon Deloitte, l’apprenant moderne ne dispose que d’1% de son temps de travail pour apprendre de nouvelles choses, il devient donc nécessaire d’optimiser tous les moments disponibles. Dans les transports ou en déplacement, depuis sa tablette ou son ordinateur, le salarié peut suivre des formations où et quand il le décide.

La formation n’est ainsi plus une contrainte qui a lieu à heure fixe et dans un cadre précis mais elle s’intègre complètement dans le quotidien des collaborateurs. L’apprenant devient autonome et maître de sa formation.

La gamification pour engager les utilisateurs.

La gamification, où le fait de reprendre les codes du jeu afin de les appliquer dans un autre contexte pour rendre la chose plus ludique. Netflix applique cette approche en permettant à ses utilisateurs de cocher les contenus qu’il a déjà vus et en lui montrant sa progression dans une série par exemple.

Ce sont des petits détails d’apparence simple mais qui permettent pourtant de faire une grande différence dans l’expérience utilisateur. Dans la formation, cela peut se concrétiser par une barre de progression qui apparaît dans la fenêtre du contenu ou encore par une checklist de choses à faire ou d’éléments à assimiler.

Un algorithme intelligent.

Une fois une formation terminée, comment inciter l’apprenant à revenir se former ? En lui proposant un autre contenu susceptible de l’intéresser !

Si vous êtes un adepte de Netflix, vous avez remarqué qu’à la fin de chaque épisode ou film, un nouveau contenu vous est proposé. Si vous regardez une série, le prochain épisode débute automatiquement quelques secondes plus tard. Netflix amène le contenu aux utilisateurs, pourquoi ne pas amener la formation aux apprenants ?

Pour s’assurer que les contenus proposés soient pertinents, Netflix choisit des mots clés, des tags, à mettre sur chacun de ses contenus. Les contenus similaires ou complémentaires aux contenus déjà assimilés sont ensuite proposés à l’utilisateur.

De nos jours, les plateformes de e-learning intelligentes sont elles aussi en mesure d’analyser la consommation des apprenants et de leur suggérer de nouvelles pistes de formation, en prenant en compte les objectifs des utilisateurs ou en observant les comportements de consommation des utilisateurs base des données xAPI du LMS.

En tant que solution de formation en langues nouvelle génération, Speexx utilise l’Intelligence Artificielle afin d’identifier les besoins et les objectifs des apprenants et de leur offrir la formation et l’accompagnement les plus adaptés.

L’avantage du modèle est que, au lieu de simplement coller à une liste de contenus requis, les apprenants seront exposés à un contenu qu’ils n’auraient peut-être jamais remarqué autrement. Cela permettra aux apprenants de réussir au sein de l’organisation en enrichissant organiquement leur parcours d’apprentissage avec un plus large éventail de contenu.

Un bon usage de la data.

Un des grands avantages du digital, c’est que tout (ou presque) est mesurable. La durée d’utilisation, les moments où les utilisateurs mettent pause le plus souvent, l’heure de la journée à laquelle ils visionnent… Toutes ces informations sont traçables et permettent de mieux connaître les habitudes.

Netflix apprend à mieux connaître ses utilisateurs et peut ainsi leur proposer des nouvelles fonctionnalités et contenus adaptés, ils fonctionnent de manière agile.

Par exemple, si vous remarquez que vos apprenants suivent des formations par intervalles de 15 minutes en moyenne, cela vous permet de découper une formation en plusieurs contenus de cette durée. Ils auront ainsi la sensation d’apprendre quelque chose de nouveau et de facilement digérable à chaque session et cela les encouragera à revenir plus souvent.

Attention rappelez-vous d’une chose : le digital ne supplante pas l’humain, mais permet au contraire de mieux le comprendre et de s’adapter à ses besoins.

Proposer une expérience immersive et intuitive, qui répond aux attentes des utilisateurs, fut la clé de la réussite de Netlflix et le sera également pour vos formations. La transformation digitale vous permet de mieux identifier les besoins et les attentes de vos collaborateurs :  profitez-en et sachez mettre à leur disposition des contenus adaptés à leurs besoins.  Il en va de votre capacité à former vos collaborateurs, mais aussi à les retenir dans votre entreprise.

Pour en apprendre plus sur le sujet, vous pouvez télécharger gratuitement notre livre blanc « Think User Centric : le digital change le paradigme de la formation ».

Télécharger le livre blanc

A propos de l'auteur :

Johan Michel est Directeur Général de Speexx France depuis 2014. Docteur en informatique et auteur d'une thèse sur l'enseignement des langues assisté par ordinateur, il a été expert auprès des clients de Speexx pendant 7 ans avant de prendre la tête de notre filiale française.