RH : Comment le Big Data vous aide à établir une stratégie de formation efficace ?

Téléchargez le Livre Blanc Big Data et formation >>

Le Big Data impacte maintenant toutes les sphères de l’entreprise et, comme vous le savez, la fonction RH n’est pas épargnée ! La gestion et l’analyse des données deviennent peu à peu le socle de toute politique RH performante. Nous prendrons dans cet article le cas des formations.

  • Anticiper les besoins en termes de développement des compétences

Grâce à la saisie, la collecte, et la compilation des données concernant les salariés, le Big Data permet aux responsables RH de repérer les compétences à travailler de manière à mieux cibler les formations. Grâce au Big Data, les entreprises ont maintenant la possibilité d’identifier les profils à former mais peuvent également évaluer et comparer les bassins de talents. Prenons par exemple le cas des grands groupes qui veulent déployer leurs activités sur un nouveau  territoire et qui recherchent les compétences internes qui peuvent y contribuer et/ou qu’il va falloir former aux nouveaux services ou produits. Les responsables formation peuvent calculer la densité des talents dans chaque métier clé et comparer les différents indices. Grâce au Big Data, ils sont en capacité d’identifier les bassins de compétences qui permettront à l’entreprise de se déployer facilement ou informer les directions sur l’utilité de recruter de nouveaux profils.

Grâce à une bonne maîtrise des données RH et leur exploitation, le responsable formation sera en mesure de participer activement à la mise en place de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC).

  • Mesurer l’efficacité des formations

L’intérêt de l’analyse des données est aussi de pouvoir interpréter les résultats des actions mises en place dans le but d’initier des programmes de formation de plus en plus efficaces qui auront un effet tangible sur le chiffre d’affaires de l’entreprise. Les directions générales demandent de plus en plus aux responsables formation de prouver, chiffres à l’appui, le retour sur investissement (ROI) de son plan de formation et des différentes actions entreprises.

Un responsable formation en mesure de fournir des chiffres précis et de démontrer les avantages de certains programmes d’apprentissage, pourra aisément défendre son budget auprès de sa direction et ainsi asseoir sa crédibilité pour accompagner la gestion des compétences en interne. La collecte d’une quantité de données sur la formation (participation, feedback et impacts sur la vie professionnelle) permettra de déterminer plus facilement son efficacité. A vous de savoir collecter ces informations au bon moment et de sélectionner avec attention les indicateurs que vous souhaitez mesurer pour pouvoir les exploiter par la suite !

  • Optimiser le coût des formations

L’analyse de données permet de mieux comprendre la façon dont les salariés suivent et utilisent leurs formations. Le manager arrive également à cerner le degré de motivation dans un processus d’apprentissage et peut ainsi prendre des mesures de rappel s’il le juge nécessaire. Les actions de formation inutiles sont par conséquent éliminées sur le long terme et cela contribue à diminuer les dépenses de formation.

Le Big Data est un outil puissant pour définir une stratégie formation efficace. Aujourd’hui, beaucoup de solutions de formation en ligne Blended Learning ont intégré des modules qui vous permettent de suivre en direct l’assiduité, les progrès et les résultats de vos apprenants depuis des tableaux de bord. Mais vous, et vous seul, avez le pouvoir de tirer profit du Big Data en définissant clairement des objectifs mesurables et en saisissant et collectant les données qui vous seront utiles. A vous de jouer !

Téléchargez le Livre Blanc Big Data et formation >>

A propos de l'auteur :

Johan Michel est Directeur Général de Speexx France depuis 2014. Docteur en informatique et auteur d’une thèse sur l’enseignement des langues assisté par ordinateur, il a été expert auprès des clients de Speexx pendant 7 ans avant de prendre la tête de notre filiale française.