Penser l’expérience utilisateur des RH

Les RH responsables de formation sont un pilier de la transformation des entreprises. Mais on ne doit pas oublier qu’ils sont eux-mêmes utilisateurs des solutions de formation qu’ils mettent en œuvre !  Derrière une formation blended learning, combien de process, d’inscription, de gestion, de suivi ? Combien d’outils, de plateformes LMS à maîtriser, utiliser et optimiser ? Il est temps de penser aux RH et aux responsables formation et à leur expérience utilisateur dédiée.

Faire plus avec moins

Alors que les équipes en charge de la formation diminuent depuis plusieurs années et que la fonction s’externalise et se digitalise, les responsables de programmes de formation ont un besoin de plus en plus fort d’outils optimisés et simples d’utilisation. Les équipes RH formation doivent gérer de multiples projets avec des ressources limitées, et ils n’ont plus le temps d’apprendre à se servir d’outils complexes et chronophages.

Ils doivent pouvoir manager plusieurs programmes de formation en un minimum de temps et simplifier au mieux les tâches sans valeur ajoutée pour se concentrer sur l’essentiel : s’assurer que les programmes de formation sont effectifs et que les collaborateurs y acquièrent les compétences dont a besoin l’entreprise.

Penser l’Expérience RH comme expérience utilisateur.

Nous, fournisseurs de solution blended learning, plateformes LMS, éditeurs, devons nous adapter à ce contexte contraint. Et nous devons être exigeants envers nous-mêmes pour donner les meilleures possibilités aux équipes RH formation de se concentrer sur l’important : l’acquisition de compétences par les collaborateurs.

C’est pour cela qu’il est nécessaire de penser l’expérience RH comme une expérience utilisateur complète, au même titre que l’expérience d’apprentissage. Penser nos plateformes de suivi, nos dashboards, nos outils statistiques avec les meilleures pratiques en terme d’interface et d’UX. Un Responsable RH n’a pas la même l’habitude d’apprentissage des outils qu’un ingénieur SI.

Or aujourd’hui l’accès aux ressources support IT est limité pour l’implémentation du blended learning ou des plateformes LMS. Les équipes formation doivent donc être en mesure de garder la main sur leurs outils sans l’aide de spécialistes techniques. Et ces plateformes doivent se simplifier en conséquence. Un responsable de programme de formation n’a pas le temps d’apprendre à se servir de nos outils, c’est un utilisateur final au même titre que l’apprenant.

L’interopérabilité : la prochaine étape ?

La variété des formations gérées par une même équipe formation s’élargit à mesure que les besoins de l’entreprise augmentent, et les équipes, elles, ne se développent pas d’autant. L’enjeu à venir pour  changer d’échelle dans l’administration de programmes de formation à l’échelle des groupes internationaux est donc l’interopérabilité.

La norme SCORM qui permet quelques remontées d’informations basiques n’est plus suffisante aujourd’hui face à la variété de l’offre de formation et des modalités pédagogiques. Pourra-t-on compter sur son successeur xAPI où devra-t-on se baser sur un modèle d’API propriétaires entre plateformes et éditeurs ? C’est probablemennt une question qu’il faudra évoquer dans les mois et les années à venir.

2016-10-27T08:00:45+00:00

A propos de l'auteur :

Johan Michel est Directeur Général de Speexx France depuis 2014. Docteur en informatique et auteur d'une thèse sur l'enseignement des langues assisté par ordinateur, il a été expert auprès des clients de Speexx pendant 7 ans avant de prendre la tête de notre filiale française.