Infographie – L’adoption du Mobile Learning rencontre encore de nombreux obstacles

Télécharger l’infographie

A partir notre étude Speexx Exchange 2017, réalisée auprès de Responsables RH et formation du monde entier, nous avons réalisé cette infographie qui vous donnera un aperçu du paysage de la formation en 2017. Quel mode de formation est le plus utilisé aujourd’hui ? Quels sont les freins à l’adoption du mobile et elearning ?

L’apprentissage mobile est-il adopté par les entreprises ?

En 2017, nous utilisons tous des appareils mobiles tels que des tablettes et des smartphones, aussi bien sur notre lieu de travail que dans notre vie personnelle. Adaptées à notre rythme de vie qui s’accélère de plus en plus, les « app » nous permettent d’accéder à une multitude de services en quelques secondes, où que nous soyons. Et il pourrait en être de même pour nos parcours de formation ! Le mobile learning s’intègre très bien à d’autres modalités (elearning, présentiel…) dans des parcours de formation mixte ou blended learning. Il peut devenir un complément à part entière permettant de consolider ses acquis de manière ludique, n’importe où, et n’importe quand (exercices, videos…). Si son utilité est largement reconnue dans des pays comme les Etats Unis, en France, le taux d’adoption de la méthode d’apprentissage mobile en entreprise est étonnamment bas.

Bien sûr, l’idée d’intégrer le Mobile Learning dans les formations n’est pas une nouveauté, nous en entendons parler depuis le début des années 2000. Cependant, jusqu’ici les obstacles à l’adoption du mobile learning en entreprise était plutôt nombreux et difficiles à contourner.

L’évolution du mobile learning ces dernières années

Il y a quelques années encore, la plupart des entreprises ne permettait pas à leurs employés d’apporter leurs propres appareils mobiles au travail. Les apprenants étaient freinés par le fait que leur employeur n’était encore au point sur les politiques BYOD (Bring Your Own Device) et qu’il travaillait toujours à sécuriser les appareils personnels ou de l’entreprise. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises se sont attaquées à ce problème de manière efficace, et il existe maintenant un large éventail de solutions et de bonnes pratiques pour garantir la sécurité des données. Pourtant, une idée très répandue selon laquelle la protection des données constitue toujours un obstacle semble exister. Selon notre étude Speexx Exchange, les risques liés à la sécurité des données sont aujourd’hui le premier obstacle à l’adoption du mobile learning.

Lors de notre première étude Speexx Exchange il y a trois ans, les obstacles au mobile learning étaient d’ailleurs plus clairement identifiés. Le frein principal à son adoption était en effet d’ordre technique ou lié au manque de compétences pour le mettre en place pour 97% des sondés.

Lors de notre dernière enquête, les raisons sont beaucoup plus nombreuses et variées. Si les risques liés à la sécurité des données sont un critère important (22% des sondés), ils sont suivis de près par l’adoption des utilisateurs (18%), le fait de ne pas avoir de politique BYOD en place (17%) ainsi que les difficultés techniques pour 16% des sondés.

Pour obtenir un aperçu du paysage du elearning et du mobile learning d’après notre étude Speexx Exchange, téléchargez notre infographie !

Télécharger l’infographie
2017-05-22T11:03:24+00:00

A propos de l'auteur :

Johan Michel est Directeur Général de Speexx France depuis 2014. Docteur en informatique et auteur d'une thèse sur l'enseignement des langues assisté par ordinateur, il a été expert auprès des clients de Speexx pendant 7 ans avant de prendre la tête de notre filiale française.