DisasterReady : le e-learning pour l’humanitaire

Invité : Atish Gonsalves | DisasterReady.org

Atish Gonsalves animera un webinar co-organisé par
Speexx et Cornerstone OnDemand le 7 mai. Inscrivez-vous !

Confrontés à des situations extrêmes, les travailleurs humanitaires ont besoin de formation continue, même loin de tout.  Peu d’entre eux reçoivent un perfectionnement professionnel régulier ainsi qu’une une formation continue : soit ils n’en n’ont pas les moyens, soit les cours ont lieu loin du terrain.

Autonomiser les travailleurs humanitaires

En partenariat avec les principales organisations humanitaires telles que la Croix-Rouge internationale, le HCR, Oxfam et Save the Children, la Fondation Cornerstone OnDemand a lancé DisasterReady.org. Cette plateforme, qui vise à fournir une formation en ligne de haute qualité, est dédiée à l’aide humanitaire et aux secouristes en cas de catastrophe partout dans le monde. L’inscription est gratuite et tous les utilisateurs ont un accès illimité à plus de 400 ressources de développement professionnel,  des vidéos, des webinaires et des cours en e-learning. Plus de 45 000 travailleurs humanitaires en provenance de plus de 190 pays  se sont inscrits sur le site DisasterReady.org.

L’usage de cette platforme devrait augmenter jusqu’à atteindre 60 000 d’utilisateurs d’ici fin 2015. Sachant que de nombreux travailleurs humanitaires sont en déplacement et n’ont pas toujours accès à l’Internet, la formation de DisasterReady.org est maintenant disponible sur les appareils mobiles et offline. Face à la diversité des personnes concernées, nous avons du travailler dur afin de rendre DisasterReady.org accessible en anglais, en français et en espagnol.

S’engager dans les communautés locales grâce aux langues

L’objectif ? améliorer la préparation et l’efficacité des humanitaires en cas de catastrophe naturelle ou de conflits, souvent en mission dans des régions dont ils ne parlent pas la langue. Comme les organisations humanitaires cherchent à travailler plus étroitement avec leurs bénéficiaires et le personnel local, un impératif opérationnel s’impose : être capable de communiquer dans le dialecte local. Malheureusement, l’accès à des cours de langue de haute qualité est souvent limité. Voilà pourquoi nous sommes très heureux de nous associer à Speexx.

Cela nous permet, en cas de catastrophe, de donner aux intervenants l’occasion d’apprendre les conversations de base en anglais, en français et en espagnol. Ces derniers mois, la demande de participation à ces cours a fortement augmenté en particulier pour intervenir face à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest francophone, ainsi qu’au conflit continu en République Démocratique du Congo. J’ai récemment eu l’occasion de visiter le camp de réfugiés de Dadaab, qui constitue le plus grand  au monde avec plus de 400 000 réfugiés qui ont fui les divers conflits en Afrique de l’Est. J’ai alors eu l’opportunité d’interviewer un certain nombre d’humanitaires et de me renseigner  au sujet de leur expérience de travail dans cet environnement difficile. Evanson Njoroge, un travailleur humanitaire qui travaille à Dadaab depuis 2008, m’a parlé des cours de langue française qu’il a régulièrement suivis grâce à Speexx. Désormais, Evans peut actuellement travailler dans des opérations d’urgence comme de la crise Ebola en Afrique de l’Ouest où le français est très parlé.

Afin que l’action humanitaire soit plus efficace dans l’accomplissement de sa mission, les travailleurs humanitaires doivent tisser des liens de confiance avec leurs bénéficiaires. Avoir une compréhension de base de la langue locale permet au travailleur de l’aide humanitaire de mieux comprendre ce à quoi la population locale est confrontée et quelles seraient les interventions spécifiques les plus efficaces. En outre, une conversation franche et ouverte entre les humanitaires et les bénéficiaires aide à briser tout obstacle perçu et favorise une approche plus collaborative dans le cadre d’une résolution de crises à long terme.

A propos de l’auteur : Atish Gonsalves

2016-10-27T08:03:39+00:00

A propos de l'auteur :

Diplômé en sciences politiques et communication et après une expérience de conseil en communication web en indépendant, Gwendal est en charge de la communication de Speexx pour les territoires francophones depuis 2013.