Livre blanc

Au-delà de l’automatisation

Comment les langues et les soft skills sont les moteurs de la réussite à l’ère des machines

Télécharger maintenant !


Dans ce livre blanc

  • L’impact de l’automatisation sur le monde du travail

  • Recrutement des soft skills

  • Développer les compétences de communication à l’ère des machines
  • L’avenir de l’homme-machine est brillant
developing a flexible workforce

Transformer le personnel pour relever les défis posés par l’automatisation

Le personnel est confronté à un taux d’automatisation sans précédent. Les prévisions sont alarmantes : – IBM prévoit que 120 millions de travailleurs dans les 12 plus grandes économies du monde devront être requalifiés au cours des trois prochaines années, en raison des nouvelles innovations technologiques.

L’automatisation des emplois n’est pas une nouveauté. Lors de la première révolution industrielle, les machines ont pris le dessus sur les emplois agricoles et industriels. Cependant, l’avènement des logiciels intelligents et de la robotique semble devoir éclipser l’impact des révolutions industrielles précédentes sur l’emploi. Selon le cabinet de conseil McKinsey, d’ici 2030, 75 à 375 millions de travailleurs (3 à 14 % de la population active mondiale) devront changer de catégorie professionnelle en raison de l’automatisation, tandis que 60 % des professions comportent au moins 30 % d’activités professionnelles qui pourraient être automatisées.

Recrutement pour les soft skills

Le recrutement pour les soft skills est de plus en plus important, car la formation des employés à des soft skills plus complexes prend plus de temps que la formation professionnelle traditionnelle. IBM a constaté qu’à l’échelle mondiale, en 2014, le temps moyen nécessaire pour combler un déficit de compétences par une formation en entreprise était de trois jours. En 2018, la médiane était de 36 jours. Les chercheurs d’IBM estiment que les compétences comportementales, telles que le travail d’équipe, la communication, la créativité et l’empathie, doivent être consolidées par une expérience concrète plutôt que de s’appuyer sur un programme d’apprentissage, et cela prend du temps. Il ne fait aucun doute que l’apprentissage mixte, combinant l’apprentissage numérique à la demande, le coaching, le mentorat et l’apprentissage par les pairs, est le moyen le plus efficace de dispenser un apprentissage des soft skills, en particulier des langues étrangères.

L’avenir de l’homme-machine est brillant

L’utilisation stratégique de la technologie intelligente nous conduira à un avenir brillant. Les premiers à adopter l’IA obtiennent des marges bénéficiaires et un ROI sur l’apprentissage plus élevés. Les parties ennuyeuses et répétitives des emplois disparaîtront, laissant plus de temps aux employés pour utiliser leurs compétences humaines afin de travailler plus efficacement. L’utilisation d’une technologie intelligente pour accroître la valeur du capital humain est la clé du succès. Plutôt que de remplacer les emplois humains, l’IA, associée aux compétences humaines, peut améliorer les performances et augmenter les revenus. Naviguer dans le nouveau paysage de l’homme-machine exige des compétences humaines de haut niveau. Un modèle d’entreprise qui investit dans les compétences linguistiques et de communication permanentes ainsi que dans les technologies intelligentes les plus récentes sera en définitive couronné de succès.

Plus d’informations sur Speexx

Plus de livres blancs, d’eBooks et d’infographies de Speexx

Plus